Il a fallu du temps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il a fallu du temps...

Message  DeProfundisMorpionibus le Ven 21 Mai - 9:05

"Il a fallu du temps, beaucoup de temps, pour que le pays pût croire à des projets d’abord hypocritement voilés, désavoués en paroles et activement poursuivis dans l’ombre, à la coupable résolution de transformer, sous des apparences mensongères de garanties constitutionnelles, un gouvernement libre en un gouvernement absolu, de ravir à la société ses conquêtes, de la faire reculer d’un demi-siècle et plus. (...)

Il était naturel qu’au sortir d’une crise qui avait ébranlé tant d’existences, on s’effrayât de certaines tentatives violentes dont on ne concevait nettement ni la nécessité ni le but, et auxquelles même le pouvoir, s’aidant de quelques folles exagérations, souvent provoquées par lui, prêtait un but de désordre directement voulu et d’anarchie systématique. Il était naturel encore que le pays se reposât sur ses mandataires du soin de conserver et d’achever l’édifice constitutionnel, d’arrêter le pouvoir dans ses voies rétrogrades et de le pousser dans celles du progrès. Mais lorsque l’effervescence excessive et les mouvements irréguliers se sont apaisés enfin, sans que rien n’ait changé dans le système du gouvernement à l’intérieur ni à l’extérieur ; lorsqu’on l’a vu, au contraire, trahir, humilier, dégrader de plus en plus la France au-dehors, l’asservir au-dedans de plus en plus, marcher la tête haute vers un absolutisme sans limites et sans frein, avec la connivence des grands corps de l’État, la connivence de la Chambre des pairs devenue entre ses mains une simple machine à enregistrement et à jugements, la connivence de la Chambre élective assouplie à ses volontés par la corruption : alors le pays, se réveillant sur le bord de la contre-révolution imminente, a compris qu’on l’avait trompé et qu’il s’était trompé ; qu’il lui fallait ou, perdant le fruit de cinquante ans d’efforts, être effacé à jamais peut-être du rang des peuples libres, c’est-à-dire périr en tant que peuple, ou se sauver lui-même"

Félicité Robert de Lamennais (1782-1854) dans "De l’esclavage moderne"...

Et pourtant, pas une ride...

Misère...
avatar
DeProfundisMorpionibus
Grand Echevin

Messages : 2581
Date d'inscription : 14/07/2008
Localisation : Luxemfoired... (C'est juste à côté de Luxembored).

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il a fallu du temps...

Message  Mind Matter le Ven 21 Mai - 10:26

C'est bien ça qui fait peur,....
avatar
Mind Matter
Grand Echevin

Messages : 2047
Date d'inscription : 21/07/2008
Localisation : Groland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum