A bas les cons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A bas les cons !

Message  DeProfundisMorpionibus le Mer 10 Sep - 12:59

http://www.lesoir.be/culture/medias/presse-sine-hebdo-souffle-un-2008-09-10-636863.shtml

A bas les cons !

DANIEL COUVREUR

mercredi 10 septembre 2008, 10:32
LE MONDE PERD LES PÉDALES. Soutenu par Guy Bedos et Michel Onfray, Siné investit son âme et risque tout dans un nouvel hebdo satirique anti-matraque et pro murs à abattre.
A bas les cons !

Siné aura 80 ans le 31 décembre. Fondateur anarchiste de Siné Massacre et de L'Enragé, infatigable trublion de Charlie Hebdo, il a donné toute sa vie à la lutte contre le gendarme, le curé, le militaire et le politicien borné. Anti-sarkozyste affiché, il a été débarqué de Charlie Hebdo cet été (lire en page 34). Siné aurait pu se retirer sous sa tente pour jouir des testicules en or de ses droits d'auteurs. Il a préféré rebondir et tout investir dans la création de son propre journal sans dieu ni maître. L'humoriste Guy Bedos et le philosophe Michel Onfray l'accompagnent dans le financement de sa rébellion contre les cons.

Nous avons lu le numéro zéro. C'est une bombe de bon sens planétaire, un éclat de rire de générosité humaine, une claque de lucidité politique. Allergique à l'ego, Siné ne joue pas les éditorialistes en chef. Le vieux libertaire laisse la plume acide ou les crayons sulfureux aux copains d'abord, ces malotrus bourrés au talent graphique et littéraire embarqués à ses côtés. L'équipage de Siné Hebdo partage une même volonté de ruer dans les brancards de la société sarkozyste et d'un monde usé, poussé par ce fol espoir d'éviter l'abyme du lendemain à l'Humanité.

Le journal se découpe en tranches de Mauvaises Humeurs, de Douce France, de Bougez-vous le cul et de Petites Gâteries, sans publicités ni sponsors. Guy Bedos y revendique l'antisarkozysme primaire « parce qu'il est primaire ». L'écrivain underground Jackie Berroyer, un ancien d'Hara-Kiri que l'on voyait plus souvent aux enterrements qu'aux baptêmes, refait surface dans Siné Hebdo pour nous rappeler avec élégance de nous « méfier des cons instruits ». Le militant historique des droits de l'homme, Maurice Rajsfus, expert en répression policière et en censure militaire, signe avec « La matraque n'a pas d'âge », une méditation essentielle sur nos droits et libertés à l'aube du XXIe siècle. Philippe Geluck laisse son Chat sur le quai des Belges et se rachète une méconduite, tournant le dos à l'humour canapé de Michel Drucker.

« Faites-moi confiance. Ça va saigner ! », écrivait Siné sur son blog au mois d'août. Le premier numéro de Siné Hebdo est à la hauteur de l'ambition du père fondateur : « Un canard qui ne respecte rien, n'a aucun tabou, qui chie tranquillement dans la colle et les bégonias sans se soucier des foudres et des inimitiés de tous les emmerdeurs ! ».

« Siné est un personnage mythologique de la presse française, confie le Belge Noël Godin, entarteur littéraire du Siné Hebdo. On enseigne son trait dans toutes les écoles de graphisme. C'est un pamphlétaire très aimé, très populaire et en même temps totalement audacieux depuis toujours et à jamais. Il est de la veine des Pierre Desproges, d'une nature indispensable et exaltée mais d'une vraie cohérence politique. On ambitionne les 130.000 exemplaires pour ce premier numéro et nous avons des réserves suffisantes pour tenir au moins jusqu'à l'année prochaine. Catherine Sinet, sa compagne et rédactrice en chef du journal m'a dit qu'il a rajeuni de trente ans avec ce projet. Tout se trame dans sa villa de Noisy-le-Sec. Il y possède des caves remarquables où cela n'arrête plus de débouchonner et il ne dort plus que cinq heures par nuit ».

La première livraison de Siné Hebdo se referme sur une pleine page griffue de Jacques Tardi. Le maître de la bande dessinée antimilitariste règle un compte magistral avec la violence aveugle des armes à feu. Mais il serait injuste de ne pas citer d'autres coups de crayon et de réflexion comme ceux de Caroli, le fondateur du magazine Psikopat, auteur d'un dessin inouï contre la haine raciale. Ou le duo infernal de Benoît Délépine et Diego Aranega, le créateur du héros Focu, qui allume en strips les spécialistes en ressources humaines impuissants à assurer la reconversion de Siné !

Plus d'infos sur www.gloupgloup.be
avatar
DeProfundisMorpionibus
Grand Echevin

Messages : 2581
Date d'inscription : 14/07/2008
Localisation : Luxemfoired... (C'est juste à côté de Luxembored).

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas les cons !

Message  luxembored le Mer 10 Sep - 13:14

J'aime pas la tarte à la crème ....

C'est indigeste ...

Ca doit être Luxembordois ...

Neutral
avatar
luxembored
Grand Echevin

Messages : 2206
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : Luxembored

Voir le profil de l'utilisateur http://luxembored.spaces.live.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum